Accueil LALIGA “Aujourd’hui, j’aurais dû sortir Ansu Fati avant”

“Aujourd’hui, j’aurais dû sortir Ansu Fati avant”

21
0

Les FC Barcelona a atteint son premier but en Arabie Saoudite en se qualifiant la finale du Supercoupe d’Espagne, après avoir vaincu le Real Betis avec une énorme part de souffrance. L’équipe du Barça a eu deux occasions de conserver son avantage et d’éviter les tirs au but, mais le peu de contrôle de ceux menés par Xavi Hernández Il a été revu dans le développement de la rencontre. Une erreur que l’entraîneur lui-même a reconnue, en plus de certaines décisions dans les changements, comme celle de dans la dernière ligne droite de la seconde mi-temps.

Après avoir finalisé l’engagement mentionné, l’homme d’Egar a exprimé lors d’une conférence de presse que “C’est ma faute aujourd’hui, je l’ai eu (Ansu Fati) pour l’avoir sorti avant. Il va beaucoup mieux depuis son retour de la Coupe du monde, son attitude défensive s’est aussi beaucoup améliorée. Il a marqué le but, le penalty… Je suis content pour lui car il a souffert, mais il a travaillé pour être à ce niveau”.

Les joueurs du Barça étreignent Ansu Fati, après avoir marqué un but en Super Coupe/EFE

Les joueurs du Barça étreignent Ansu Fati, après avoir marqué un but en Super Coupe/EFE

Lire aussi :  "Le meilleur jeu du Barça"

Malgré cela, celui de Terrassa a souligné que les remplacements n’étaient pas ceux qui ont affecté la chute de l’équipe en seconde période : “Je ne pense pas que ce soit une question de changements, en deuxième mi-temps, nous sommes tombés et le Betis nous a dominés, c’est ce que nous ne voulons pas. Il faut activer la haute pression qui nous fait jouer davantage dans le champ adverse. Ça nous arrive depuis la Coupe du monde. Heureusement, nous sommes en finale ».

La chute de l’équipe

Après la pause, le match a été assez médiocre pour le FC Barcelone en termes de contrôle, à tel point qu’il dépendait de l’inspiration d’un grand Ter Stegen. En ce sens, le directeur technique a commenté : « J’ai commenté que sans le ballon, nous n’étions pas bien, nous n’étions pas agressifs… Le Betis nous a dominés dans plusieurs sections de la seconde mi-temps. Le premier, cependant, était de dominer le .” “La seconde mi-temps c’est ce qu’on ne veut pas… déception en seconde mi-temps… puis dans le temps additionnel, on a marqué un super but avec Ansu, mais encore une fois ils nous ont égalisé“, a-t-il déclaré.

Lire aussi :  Le VAR rend le Barça amer face au Betis

L’ultime dispute

La finale de la Super Coupe se profile déjà à l’horizon pour Xavi Hernández, qui n’a pas hésité à déclarer ce qui suit : “Nous nous étions fixé deux objectifs. Le premier était d’atteindre la finale. La seconde était de bien jouer pour pouvoir mieux la préparer en finissant le match plus tôt.. Cela n’aurait pas pu être. Ter Stegen a été très bon, un joueur qui fait la différence avec ses arrêts”.

Xavi Hernández donne des instructions à ses joueurs en demi-finale de la Super Coupe / EFE

Xavi Hernández donne des instructions à ses joueurs en demi-finale de la Super Coupe / EFE

De plus, il a ajouté que “Je suis content et satisfait car l’objectif était de jouer la finale et cela nous a coûté un monde. Heureux de jouer un classique ici en Arabie, la finale, et maintenant d’essayer de les gagner“. Il faut rappeler que l’engagement contre les meringues se jouera dimanche prochain à 20h00 (heure d’Espagne).

Article précédentLa Coupe Davis de Piqué tombe à l’eau
Article suivantLe Barça poursuit la Ligue pour fair-play