Accueil LALIGA La Coupe Davis de Piqué tombe à l’eau

La Coupe Davis de Piqué tombe à l’eau

22
0

Jeudi dernier n’était pas une bonne journée pour Gerard pique. En plus de tout le remue-ménage monté par La chanson controversée de Shakira –qui s’est dépêché à l’aise contre lui et Clara Chía-, l’ex-footballeur de la le barça reçu une autre mauvaise nouvelle. Et c’est que sa tenue d’affaires, Cosmosa été contraint de rompre avec le FIT pour la .

La société de Gerard Piqué a décidé de résilier son contrat d’exploitation des finales du tournoi. Une décision prise après la Fédération internationale de tennis (ITF) a refusé de renégocier la valeur du frais que l’entreprise a promis de payer, et c’était environ 40 millions d’euros par édition.

Une Coupe Davis qui n’a pas été rentable

L’ITF a déjà annoncé la fin de l’accord avec Kosmos et, après avoir assuré avoir “garanti l’existence des contingences financières”, remarque que organisera la phase de qualification et la finale de la Coupe Davis 2023 comme prévu. La résiliation est due à l’impossibilité d’atteindre un accord pour réduire le montant, car attentes des entreprises n’étaient pas satisfaites, selon des sources proches de la décision. Et c’est que l’engagement était d’investir quelque 3 000 millions de dollars sur 25 ans, mais la cotisation annuelle a mangé pratiquement toute la facturation de l’événementrendant impossible de laisser une certaine marge de rentabilité.

Gerard Piqué, témoin de la finale de la Coupe Davis 2022 à Malaga / EFE

Gerard Piqué, témoin de la finale de la Coupe Davis 2022 à Malaga / EFE

Lire aussi :  "Le meilleur jeu du Barça"

L’ITF a accepté de renégocier l’argent à collecter pendant la pandémie, afin que le 40,3 millions qu’il percevait en 2019 ont été réduits à seulement 10,2 millions en 2020, pour les 19,7 millions versés en 2021. En 2022, le prix annuel stipulé dans le contrat signé à l’époque a été récupéré. Les sources consultées indiquent que cette année 32 millions d’euros ont été versésqui s’élevait en 2023 à 36 millions et en 2024 à 44 millions d’euros.

Kosmos continue de miser sur le tennis

Malgré la rupture, la vérité est que les trois dernières années ont permis d’élever la notoriété du tournoi de tennis par équipes nationales, pour lequel cette année plusieurs sponsors ont parié. Parmi eux se trouvent Les vieux amis de Piqué comme le Rakuten d’Hiroshi Mikitanile principal partenaire avec lequel ils négociaient pour étendre la relation, mais aussi Juve&Camps, LaLiga, Lexus, Cervezas Victoria et Quadcode and Partners tels que les partenaires global.

Gerard Piqué en acte de Kosmos / EFE

Gerard Piqué en acte de Kosmos / EFE

Lire aussi :  Les quatre transférables qui refusent de quitter le Barça

Pour tout cela, l’exploitation de la finale Davis a également fait augmenter Kosmos son importance dans le tennis et le sport en général, optant pour des projets plus importants. En effet, depuis quelques années, elle diversifie ses métiers pour ne plus dépendre uniquement des raquettes, là où continuera de fonctionner par l’intermédiaire de la division de la représentation.

Parmi ses clients, il compte Dominique Thiemqui fut le premier joueur de tennis à rejoint l’agence Kosmos peu de temps après être devenu numéro trois au classement ATP. Ils sont aussi Daria Kasatkinanuméro 8 de la WTA, et d’autres stars du monde de la raquette comme Andreï Roublevqui est le numéro 6 mondial ; borna coriquedans le classement ATP 23, et Elina Svitolina, devenue en 2017 numéro 3 du circuit féminin. Bien que Kosmos cessera de gérer la Coupe Daviscontinuera à rester actif dans cette branche d’activité sportive.

Article précédentLe Barça souffre des horreurs pour battre le Betis aux tirs au but
Article suivant“Aujourd’hui, j’aurais dû sortir Ansu Fati avant”