Accueil Accueil Le compte Instagram de Benzema est de retour : C’est moi qui...

Le compte Instagram de Benzema est de retour : C’est moi qui choisirai si ma carrière se termine ou pas

19
0

Al-Ittihad vs Al Nassr était définitivement un match à suivre. Le match, qui s' déroulé le 26 décembre 2023, a réuni l'ex.Real étoiles Karim Benzema et de nouveau ensemble sur le terrain, mais cela n'a pas fonctionné comme le Français l'aurait espéré, car il a été contraint de supprimer ses comptes de médias sociaux par la suite… jusqu'à aujourd'hui.

La dure défaite 5-2 a déclenché un retour de bâton sur réseaux sociaux. Les médias sociaux de Benzema , où les critiques reçues ont poussé le footballeur à fermer son compte Instagram aux 76 millions de followers.

Quel est le groupe terroriste auquel Benzema est accusé d'être lié ?Parker Johnson

Mais Les chiffres de Benzema contrastent avec l'ampleur des critiques, puisqu'il a marqué 12 buts en 20 matchs et a été décisif au moins une fois par match.

Cependant, la dureté des supporters a fini par épuiser la patience du joueur. Ainsi, l'ancien star du Real Madrid a choisi de fermer ses réseaux sociaux face au mauvais moment que traverse son club.

La purge en ligne de Benzema

Deux mois plus tard, le Français a mis fin à son auto-distanciation en récupérant son compte Instagram, non sans avoir au préalable effectué un nettoyage qui mérite qu'on s'y attarde.

Lire aussi :  Cristiano Ronaldo ignore la poignée de main de Conor McGregor alors que l'interaction maladroite au bord du ring lors de Day of Reckoning devient virale.

Avant de récupérer son compte, Karim Benzema comptait plus de 62 millions de followers et 2000 posts, de son passage à Madrid, en équipe de France, dans son nouveau club… et plusieurs posts de ses sponsors. Il suivait 137 comptes, dont tous ses fes anciens coéquipiers du Real Madrid.

Cependant, l'une des premières décisions qu'il a prises après son retour a été de supprimer toutes les photos liées au football (seule l'image de lui avec le Le Ballon d'Or a survécu à l'élimination) et arrêter de suivre tout le monde sauf ses sponsors.

À l'heure actuelle, l'attaquant ne suit que huit comptes : GQ Middle East, Adidas, Bugatti, Technogym, Al-Ittihad, Donatella Versace et Jean Paul Gaultier… et le Real Madrid.

Les tensions de Benzema dans l'équipe

En arrière-plan, la “guerre” qu'il mène avec son entraîneur, Marcelo Gallardo. L'Argentin n'a pas pardonné au Français de ne pas s'être présenté à l'entraînement en janvier avec le reste de l'équipe, ce quoi il a été puni en n'allant pas au… camp d'entraînement hivernal à Dubaï.

Mais lundi dernier, Karim est retourné à l'entraînement, mais Gallardo l'a écarté du match joué mercredi et les deux n'ont toujours pas de relation. La “guerre” semble totale.

Lire aussi :  Désastre de la dernière danse : Lionel Messi rejoint Cristiano Ronaldo et ne participe pas au match amical de Riyad.

Ce vendredi (9 février) après-midi, des rumeurs en provenance d'Arabie Saoudite circulaient selon lesquelles Al-Ittihad avait cessé de suivre son joueur sur les réseaux sociaux., un fait qui, s'il est confirmé, pourrait encore suggérer que cette querelle ne semble pas avoir de solution.

“Le temps dira ce qui se passe maintenant, mais c'est moi qui choisirai quand ma carrière prendra fin ou non”. Benzema a avoué dans son interview avec GQ. “Pour beaucoup de gens, porter le neuf dans le dos signifie marquer 50 buts par saison….

“Mais pour moi, cela signifie que je suis l'un des onze joueurs et que je dois faire tout ce que je peux pour aider l'équipe à marquer et à gagner.

“Être en Arabie saoudite est un nouveau défi [and one] que j'aime : un projet à long terme et dans un pays musulman. Je ne suis pas seulement un joueur de foot ici en Arabie saoudite, je suis aussi un ambassadeur.

“Je suis ici pour faire venir de grands joueurs européens, dans un futur proche, même s'il y a déjà de grands joueurs dans la ligue saoudienne. Notre défi est de l'élever au même niveau que les ligues européennes.”