Accueil Accueil Victime de Dani Alves, dans sa déclaration : J’ai résisté mais il...

Victime de Dani Alves, dans sa déclaration : J’ai résisté mais il était bien plus fort que moi

58
0

Barcelone Légende a été emmené en prison le vendredi 20 janvier 2023, après qu’une femme de 23 ans l’ait accusé de viol.

Le joueur de 39 ans, qui a été licencié par le club de Liga MX pumas à la suite des allégations, s’est rendu en Espagne funérailles de sa belle-mère qui n’ont été retenues par les autorités qu’après qu’un juge a été convaincu par le témoignage de sa victime présumée.

Le journal La Vanguardia a maintenant publié certaines des déclarations de la jeune femme de 23 ans à la suite du témoignage aux autorités.

La jeune fille a allégué que le joueur brésilien l’avait enfermée dans une salle de bain de la zone VIP de la discothèque Sutton à Barcelone et l’avait violée, une accusation qui Dani Alves refusé devant le juge.

El Periodico rapporte que l’incident dans la salle de bain entre Alves et le plaignant a duré environ 15 minutes, et la durée peut être vue dans l’enregistrement des caméras de sécurité de l’établissement.

Selon le communiqué, le plaignant et quelques amis ont été invités par le footballeur et un ami mexicain à une table VIP dans l’établissement.

Lire aussi :  Encore des problèmes pour Dani Alves : Il doit faire face aux témoignages de la victime présumée alors que le juge change d'avis

Alves a immédiatement commencé à s’amuser avec eux trois, les frappant beaucoup et les touchant”, peut-on lire dans le communiqué.

“Je ne savais pas ce qu’il y avait derrière cette porte, je pensais qu’il y aurait un autre espace VIP.”

La victime a également déclaré Alves chuchota à son oreille bien qu’elle ne le comprenne pas, croyant que les phrases étaient prononcées en portugais.

Description détaillée du viol présumé.

Il aurait attrapé sa main fermement et Alves l’a porté à son pénis, un geste qu’il aurait répété plusieurs fois malgré son refus.

El Periodico a publié le contenu macabre de la version du plaignant qui indiquait que Alves l’a exhortée à venir avec lui aux toilettes avant de se livrer à l’agression.

Alves l’a forcée à s’asseoir sur lui, l’a jetée au sol, l’a forcée à lui faire une fellation à laquelle elle a activement résisté, l’a giflée, l’a soulevée du sol et l’a pénétrée jusqu’à ce qu’il éjacule”, indique le rapport.

Lire aussi :  But de Messi pour ouvrir le score contre le XI All-Star d'Arabie saoudite : cela n'a même pas pris trois minutes !

Selon La Vanguardia, l’ancien Barcelone et Séville Le footballeur a forcé la jeune femme à dire qu’elle était “sa petite pute” lors de son agression sexuelle.

“J’ai résisté mais il était beaucoup plus fort que moi”, a expliqué la jeune femme qui a affirmé que le viol qu’elle avait subi était survenu le 30 décembre.

Dani Alves proposé jusqu’à trois versions différentes des faits devant le juge.

Dans AlvesDans sa déclaration au juge, le joueur a reconnu, selon TV3, avoir été dans le club, mais a soutenu qu’il n’y était resté que peu de temps et a nié l’agression sexuelle. Un récit qui, de l’avis du juge d’instruction, contredit les preuves recueillies.

Comme le rapporte TV3, Alves a déclaré trois choses différentes : d’abord, il a dit qu’il ne connaissait pas la fille qu’il aurait agressée sexuellement, puis il a dit qu’il l’avait vue mais qu’il ne s’était rien passé, avant d’admettre finalement qu’il avait dit que c’était elle. qui lui a sauté dessus.

Article précédentLes ultras du PSG affronteront Mbappe, Neymar and co : On n’est pas des bouchers
Article suivantXavi s’excuse pour ses propos sur Dani Alves et la victime